Prospecter efficacement pour acquérir des clients

Actualités, Entrepreneuriat, L'immobilier sur mesure | 0 commentaires

Devenez champion de la vente immobilière !

Cumulez les mandats exclusifs, boostez votre chiffre d'affaires.
Passez définitivement à la vitesse supérieure ... !

Devenez CHAMPION de la vente immobilière !

Cumulez les mandats exclusifs, boostez votre chiffre d'affaires.
Passez définitivement à la vitesse supérieure ... !

La plupart des mandats d’un agent immobilier arrivent par hasard. Souvent parce qu’on manque de temps ou de disponibilité pour faire un choix. On focalise sur sa vitrine au lieu de faire un réel tri.

Comment faire pour choisir et attirer à soi les bons clients, acquéreurs ou vendeurs ?

Dans cet article, je vous donne 6 recettes pour prospecter efficacement, obtenir des mandats de qualité qui se vendront plus vite, et attirer les vrais clients, ceux qui sont prêts à acheter.

Ma méthode pour une prospection réussie est une méthode que j’applique en tant que chasseur immobilier de biens de prestige depuis plus de dix ans, et qui a porté ses fruits.

Je l’enseigne dans mes formations d’agents immobiliers et je l’ai appelée « ma méthode de renard », parce qu’un renard c’est rusé, malin, vif et rapide !

Voici ma méthode en 6 points pour prospecter efficacement.

1- Avoir clairement en tête votre objectif de prospection

Avant de partir en prospection, définissez si vous cherchez un bien de plus à mettre dans votre vitrine (physique ou virtuelle), ou si vous souhaitez répondre à un besoin clairement identifié d’un client que vous avez en portefeuille.

En partant avec un objectif de prospection très clairement défini, vous faites le focus sur ce que vous cherchez, cela évite de vous disperser.

2- Planifier, organiser votre prospection client pour que cela devienne un jeu

Avoir un planning, c’est sécurisant. C’est aussi une obligation de ne pas remettre à demain ce que vous devez faire à un instant T. Peu importe la fréquence de votre prospection, planifiez-la et bloquez le jour sur votre agenda.

Vous éviterez ainsi la procrastination, et vous partirez aussi avec un meilleur état d’esprit.

De mon côté, si j’arrive toujours à partir prospecter avec le sourire, c’est parce que je vis la prospection comme un jeu.

Bien préparer ce que l’on va chercher et savoir pourquoi on va le chercher nous entraîne dans une chasse au trésor, un jeu de piste pour pouvoir arriver à ses fins : s’auto-challenger est très amusant !

3- Préparer un document à remettre à votre interlocuteur

En prospection, on n’est jamais sûr de tomber sur la bonne personne, mais ayez toujours en tête qu’une bonne présentation sert l’image que votre interlocuteur se fait de vous.

Préparez donc une jolie présentation de prospection, peu importe le support utilisé, qui décline votre identité, vos coordonnées, et qui en dit plus qu’une carte de visite sur ce que vous cherchez : votre interlocuteur pourra ainsi s’impliquer dans votre recherche et même devenir une source d’information.

4- Préparer le contenu de votre offre

Les entrepreneurs appellent ça s’entraîner à pitcher. Qu’allez-vous dire et à qui ?

En prospection, on ne tombe pas forcément sur le client final tout de suite. Préparer le contenu de son offre, c’est adapter son discours à tous les types d’interlocuteurs possibles : une concierge d’immeuble, un client final potentiel, la boulangère du coin ou la postière.

5- Rester zen

Mon truc infaillible pour rester zen, c’est d’arriver dans l’état d’esprit d’un donneur, d’un apporteur de solutions, de quelqu’un qui vient donner un cadeau.

Poser une question directe à son interlocuteur, qu’il s’agisse d’un client final ou de la fleuriste au bas de l’immeuble, c’est se mettre en situation de stress, de compétition avec soi-même parce qu’on est en situation d’attente.

Si l’interlocuteur n’a pas envie de vous donner ce que vous attendez, vous entrez en confrontation.

En lui montrant que vous pouvez lui apporter une solution, un service ou un client, d’une part vous êtes apaisé car vous n’êtes pas dans l’attente, d’autre part vous favorisez son écoute car vous devenez un client potentiel, une relation ou un voisin, et pas un agent immobilier qui le harcèle de questions.

6- Souvenez-vous toujours de ce mantra

“La vulnérabilité rend vrai, l’authenticité rend généreux”.

Faites un travail de prospection très personnalisé, très humanisé avec chaque client, vendeurs et acquéreurs, mais aussi avec tous ceux qui peuvent vous apporter des informations utiles pour le développement de vos affaires.

En conclusion, je vous livre la définition du renard de mon ami Arnaud Rioux, conférencier spécialiste du développement personnel : « Oriente ton intelligence vers ton cœur, alors les situations les plus mystérieuses n’auront plus de secret pour toi ! ».

Je vous invite à appliquer ma méthode renard pour une prospection client réussie. Elle ne repose pas sur des stratégies techniques, mais elle me permet de faire 2,4 visites pour une vente… ça vous dit ?

Et vous, quelles sont vos techniques de prospection commerciale ? Je vous invite à nous en faire part en commentant cet article.

Pin It on Pinterest

Share This