Comment nourrir son imagination d’agent immobilier

Actualités, Entrepreneuriat, Mon métier d'Agent immobilier | 0 commentaires

Devenez champion de la vente immobilière !

Cumulez les mandats exclusifs, boostez votre chiffre d'affaires.
Passez définitivement à la vitesse supérieure ... !

Devenez CHAMPION de la vente immobilière !

Cumulez les mandats exclusifs, boostez votre chiffre d'affaires.
Passez définitivement à la vitesse supérieure ... !

L’imagination est l’un des outils les plus puissants au monde.

Les personnes innovantes sont souvent celles qui ont les pensées les plus créatives, car leur imagination tient une énorme place dans leur processus de pensée. Et si votre imagination vous envoyait des idées extraordinaires pour attirer de nouveaux clients ?

Tout le monde devrait utiliser son imagination… dans son business.

La créativité n’arrive pas à la demande, les idées ne jaillissent pas en claquant des doigts. Alors comment nourrir son imagination d’agent immobilier pour développer son business ?

Je vous propose dans cet article 5 méthodes pour développer sa créativité afin de booster l’activité de son agence immobilière.

Vous êtes probablement en vacances à l’heure où j’écris cet article, et je vous le souhaite. Le mois d’août et les périodes de vacances en général sont le moment idéal pour faire travailler son imagination.

 

1- Rêvasser

Ça tombe bien, les vacances sont propices au repos, le moment idéal pour buller. Pourquoi est-il important de rêvasser ?

Parce que c’est le meilleur moyen de se remémorer un certain nombre d’événements du passé, et de les inscrire dans le présent.

Rêver n’est pas une activité vide de sens, parce qu’elle provoque, au niveau cognitif, une rencontre entre passé et présent, qui est source de créativité, qui fait marcher votre imaginaire.

Rêvasser est donc une activité à pratiquer impérativement si l’on souhaite développer son imagination.

En rêvassant, on libère de l’espace dans son disque dur interne (le cerveau) pour permettre aux idées nouvelles de prendre place.

Pour ce faire, la première étape est de se déconnecter de la réalité, de tout ce qui pollue son environnement.

Il faut du silence bien sûr, mais aussi éviter de se laisser distraire par des choses qui retiennent l’attention (ordinateur, télévision, internet, etc.).

Il y a trois moments idéaux pour rêvasser.

Le matin au réveil

Vous êtes réveillé mais pas encore levé. Avant de mettre le pied par terre, prenez le temps de rêvasser un moment, donnez-vous cinq minutes chaque matin.

C’est le moment où l’esprit est encore un peu embué, où vous n’êtes pas encore complètement dans la réalité. Vous allez voir que les idées jaillissent, comme par hasard.

Le soir avant de s’endormir

Vous êtes fatigué, vous avez envie de vous endormir mais vous êtes encore éveillé. Vous êtes dans cet entre-deux qui permet de laisser gambader la pensée sans être focalisé sur des tâches quotidiennes ou de travail.

Votre imagination peut alors se libérer, et les idées créatives font surface.

En promenade dans la nature, seul

Il ne faut autoriser aucune source de distraction (téléphone portable, tablette, etc.) : juste vous dans la nature, libre.

Cet état de solitude et de liberté va provoquer ce qu’on appelle des rêves éveillés : laissez-vous envahir par ce qui se passe autour de vous, sans avoir aucun pensée négative, sans focaliser votre attention, et laissez le rêve éveillé se manifester en vous.

 

2- Se mettre en situation de vivre de nouvelles expériences

Les nouvelles expériences provoquent de nouvelles émotions, qui elles-mêmes font travailler l’imagination.

C’est ainsi que l’on s’ouvre à de nouvelles perspectives.

Il s’agit de rencontrer des situations inconnues qui vont résonner en soi pour pouvoir libérer quelque chose qu’on ne connait pas.

Cela s’appelle l’imagination. Les nouvelles expériences stimulent la curiosité intellectuelle. Et pour les vivre, il n’est pas nécessaire d’aller au bout du monde !

On peut s’inscrire à des cours gratuits, assister à des conférences gratuites sur un sujet qui nous intéresse mais qu’on ne maîtrise pas encore. Cela permet de s’ouvrir à de nouvelles choses et favorise les nouvelles rencontres.

L’agent immobilier peut visiter sa ville sous un autre angle, traverser sa ville en bus par exemple.

L’idée est de s’adonner à de nouvelles expériences, de faire des choses inhabituelles pour se confronter à une réalité différente, sortir du quotidien, sortir de sa zone de confort.

Pourquoi ne pas se balader dans sa ville en bateau, si cela est possible ?

Prendre le bateau-mouche à Paris, ou un bateau sur la rivière de sa commune si elle propose des balades en bateau.

Il existe de nombreuses façons de vivre des expériences très différentes juste à côté de chez soi. Il faut simplement prendre le temps d’explorer des situations inconnues.

Cela nourrit énormément les émotions et donc l’imagination.

Au niveau cognitif c’est extrêmement stimulant : il s’agit de travailler sans travailler !

 

3- L’observation

Observer les gens autour de soi

Posez-vous quelque part : dans un jardin public, à la terrasse d’un café, dans une gare, et prenez le temps d’observer les gens.

Faites-le sans jugement, en imaginant par exemple leur vie, leurs problèmes, en quoi vous pourriez les aider, ce qu’ils vont faire dans une heure, ce qu’ils ont fait hier, s’il ont des enfants…

Non seulement l’observation stimule l’intellect, mais elle permet de développer de l’empathie vis-à-vis de ces gens.

Vous allez vous découvrir, en tant qu’agent immobilier, une envie de mieux connaître la nature humaine.

Si vous atteignez ce stade, ce que je vous souhaite, c’est gagné ! Car si vous avez envie d’en savoir plus sur les gens, vous allez être un agent immobilier infiniment plus performant !

Observer la nature

La nature est source d’un enseignement incommensurable. Quand vous voyez une abeille butiner une fleur, essayez d’imaginer sa vie.

Quand vous observez un verre de terre ou n’importe quel être vivant (un arbre, des feuilles, etc.), quelles émotions cela génère-t-il en vous, que se passe-t-il au fond de vous ?

Je pense par exemple aux orchidées : si vous êtes très attentifs, vous allez voir que selon l’ampleur de la lumière qui lui est livrée, l’orchidée se rétracte et puis s’ouvre.

Les émotions qui naissent en vous grâce à l’observation de la nature viennent nourrir l’imagination et la créativité.

Cela permet de s’inventer un autre univers, de faire des associations d’idées, de s’ouvrir à quelque chose de différent.

 

4- Pratiquer un art

Il ne s’agit pas d’être expert dans un art, de livrer parfaitement une partition de musique ou de reproduire parfaitement, sur une planche à dessin, la nature de ce que vous voyez, mais de laisser libre cours à son imagination en le pratiquant.

Vous faites de la poterie ? Laissez vos mains vous guider. Est-ce que le résultat sera un vase, une potiche ou une soupière ? Peu importe !

Si vous peignez, pourquoi ne pas peindre un soleil vert plutôt qu’un soleil jaune ?

L’idée, en pratiquant un art, c’est de laisser divaguer son imagination, de créer quelque chose qui sort de l’ordinaire, complètement en dehors des schémas convenus.

Quand Van Gogh a imaginé de peindre une succession de petits traits, il a sûrement expérimenté en sortant complètement des schémas convenus.

C’est ensuite devenu une technique géniale, parce que ça a créé une lumière différente, un style différent : c’est ce qui a fait son unicité, sa singularité.

Mais c’est tout simplement parti du lâcher-prise par rapport aux conventions, pour se projeter dans son art avec quelque chose d’inattendu. Et pour cela il fallait oser.

Je vous invite à pratiquer un art, pour vous permettre de libérer votre imagination, surtout si vous n’êtes pas expert. Là encore, c’est sortir de sa zone de confort, oser faire quelque chose qu’on ne connaît pas.

Ecoutez vos envies : vous avez envie de peindre, de dessiner, ou de jouer d’un instrument de musique ? Faites-le !

Si vous avez un instrument à côté de vous, prenez-le et essayer de faire quelque chose, puis écoutez ce qui va résonner en vous, ce à quoi vous pensez.

Sur le mode de l’art thérapie, la pratique de cet art va délivrer une nouvelle information à votre cerveau permettant d’ouvrir votre créativité et votre imagination.

 

5- Se déconnecter

Il s’agit de sortir de son quotidien, de tout ce qui pollue notre environnement.

Que ce soit le journal télévisé, les mails à lire absolument et auxquels il faut répondre, les réseaux sociaux qui sont très chronophages et qui finissent par empoisonner la vie. Tout cela crée un certain nombre d’obligations qui enferment.

Tout ce qui vous connecte vous empêche de vous connecter à votre imagination, à votre créativité ; cela tue même votre créativité.

La plupart du temps, vous êtes en mode consommateur ; je vous propose de passer en mode créateur.

Se déconnecter c’est sortir du monde de la consommation pour devenir producteur, créateur de sa propre vie.

Seule la déconnexion du mode consommation peut inviter à ouvrir sa créativité et donc son imagination.

La meilleure façon de se déconnecter est de se mettre en silence, face à soi-même ; idéalement dans une pièce ou dehors dans la nature, sans personne, sans téléphone, sans rien.

Laissez-vous envahir par votre propre imaginaire en vous projetant dans le mode créatif et non dans le mode consommateur.

Il ne s’agit pas d’aller chercher une information, mais de prendre l’information qui vient à soi pour produire quelque chose de nouveau.

Il est important dans notre métier d’agent immobilier d’être créateur de contenu, producteur de nouvelles habitudes, de nouveaux procédés, de nouvelles façons de faire. Et pour cela, il faut ouvrir son imagination.

Je vous propose de faire cette semaine ces exercices d’ouverture de créativité et d’imagination. Et la semaine prochaine, je vous expliquerai comment mettre toute cette créativité au service de votre agence immobilière !

Et pour approfondir, voici un article très intéressant (en anglais) listant les 18 choses que les personnes hautement créatives font.

Je vous invite à partager vos réactions sur le sujet de l’imagination : êtes-vous naturellement imaginatif ? Ou au contraire vous est-il difficile d’être créatif, de vous ménager des moments de solitude, de vous déconnecter ?

En partageant vos expériences ici, nous pouvons travailler ensemble à rendre les agents immobiliers plus créatifs, plus innovants, et donc booster vos chances de réussite !

Pin It on Pinterest

Share This